Black Friday : -15% sur l'ensemble des cours et bons cadeaux avec le code promo : BLACKFRIDAY21

Qu'est-ce que le vin et que contient-il ?

Oui, tous les vins sont bien composés de raisin. Mais ils contiennent aussi beaucoup d'autres éléments apportant toute leur structure, leurs arômes et leur caractère. Pour choisir un bon vin, il est essentiel de savoir à quoi correspondent certaines indications sur une bouteille comme le cépage, la région viticole ou la marque. Grâce à ces quelques indications, vous en saurez beaucoup plus sur le vin avant même de l'avoir dégusté !

Que contient le vin ?

Composition et constitution du vin

Comme toutes les boissons alcoolisées, le vin résulte de la fermentation alcoolique durant la vinification et après le moût du vin. C'est le phénomène qui transforme les sucres naturellement présents dans le raisin en alcool, notamment grâce aux levures. C'est pourquoi l'alcool est le 2e élément que l'on retrouve en majorité dans une bouteille de vin représentant 100 à 150 g/L dans une bouteille. Et quel est le premier élément arrivant largement en tête dans la composition du vin ? C'est l'eau ! Présent à 850 à 900 g/L dans une bouteille, l'eau est l'élément principal du vin. Nous retrouvons également des minéraux, des vitamines, des composés phénoliques, des acides, des protéines et parfois du sucre selon les vins. Mais ces éléments restent à bien plus faible dose que l'eau et l'alcool.

Quels sont les vins les plus caloriques ?

Composition et constitution du vin

Les calories, provenant de la teneur en sucre et des glucides, sont en moyenne plus ou moins semblables au sein des vins les plus consommés : le vin rouge, le vin blanc et le rosé. En tête se trouve le vin rouge à 89 calories pour 100 ml tandis que le rosé et le blanc sont à ex aequo à 86 calories. Les vins effervescents / mousseux quant à eux restent un petit peu moins caloriques que leurs congénères en atteignant les 80 calories pour 100 ml. En revanche, le taux de calories augmente considérablement lorsque l'on se tourne vers des vins plus sucrés et des liqueurs. Comptez 100 calories pour un vin liquoreux comme le Monbazillac et même 150 calories pour un vin doux naturel comme le Muscat !

Le nom et les désignations du vin

Désignation du vin par son cépage

Composition et constitution du vin

Pour choisir un vin et reconnaître un type de vin, il faut prendre en compte plusieurs caractéristiques. Tout d'abord le cépage utilisé, c'est-à-dire la variété de raisin qui compose le vin comme le cépage blanc du Chardonnay. C'est le cépage qui confère au vin ses arômes primaires apportant des notes florales, fruitées, végétales, minérales ou épicées. Ainsi, on peut retrouver des cépages avec des arômes floraux et des notes d'agrumes comme le Sauvignon ou avec des nuances de fruits rouges, fraises et framboises avec le Merlot par exemple. Sachez qu'il existe plusieurs milliers de cépages à travers le monde ! Chaque pays exige un pourcentage minimum de cépage pour pouvoir faire apparaître son nom. En Union Européenne, il faut au moins 85 % de raisins du cépage pour avoir le droit d'afficher le nom du cépage sur une bouteille de vin.

Appellation du vin selon son lieu de production

Les vins peuvent également être définis par leur terroir viticole. Cela est d'ailleurs très fréquent avec les vins de France où il existe de nombreuses régions viticoles. Parmi les plus connus, on retrouve les vins élaborés dans les régions du Sud-Ouest, d'Alsace, de Bourgogne, de Bordeaux, de Champagne, de Corse, du Val-de-Loire, du Languedoc-Roussillon, de Provence, du Roussillon, de la vallée du Rhône ou encore de la Savoie qui ont chacune leurs typicités par leur sol et leur climat. On trouve également des appellations de terres viticoles à l'étranger comme en Italie, en Espagne et au Portugal. Il faut savoir qu'il faut respecter une zone de production stricte où sont récoltées les vignes pour pouvoir l'afficher sur une bouteille de vin. Les zones de production peuvent extrêmement varier en taille allant d'une zone de seulement quelques kilomètres comme le Beaujolais, à plusieurs hectares comme le Saint-Émilion ou le Pouilly voire même plusieurs milliers de kilomètres !

La marque du vin

Composition et constitution du vin

Enfin, la marque est le dernier élément qui permet de désigner un vin. Le nom de marque permet généralement de mieux définir géographiquement le vignoble, d'où provient le vin et/ou par qui il a été exploité et produit. Il n'est donc pas rare de trouver des termes comme « Château » et « Domaine » comme le Château Margaux. Nous retrouvons aussi parfois le nom du vigneron d'origine ou actuel voire de la famille exploitante. De plus en plus de vins portent également des noms plus originaux pour marquer les esprits et se distinguer des noms de domaines.

Toutes ces indications sont des valeurs sûres concernant la qualité et les saveurs d'un vin. Elles permettent de trouver plus facilement un excellent vin pour marier vos mets et vins comme il faut entre l'apéritif, le fromage, les poissons et les viandes.

La bouteille de vin dans tous ses formats

La bouteille de vin 75 cl

Pourquoi la bouteille de vin fait 75 cl ? Est-ce pour une raison de praticité de transport ? Ou pour améliorer la conservation du vin ? En fait, la réponse est tout simplement historique. La bouteille de vin standard fut créée au XIXe siècle et à cette époque, les Anglais sont les principaux consommateurs de vin français. Mais ces derniers utilisent alors comme unité de mesure le gallon impérial qui équivaut à 4,54609 litres. Pas évident de s'y retrouver dans les conversions... La solution fut de produire des bouteilles de 75 cl pour transporter des barriques de 225 litres équivalant à 50 gallons. De même, 1 gallon valait donc 6 bouteilles de vin. Ainsi, avec ces chiffres ronds, il était bien plus facile de les commercialiser avec les Anglais ! La bouteille de vin de 75 cl ainsi que le format 6 bouteilles ont ensuite tout simplement été conservés et standardisés jusqu'à aujourd'hui. Mais sachez que la loi autorise plusieurs formats de bouteille de vin dont la bouteille de 1 litre. Il existe d'ailleurs plusieurs autres formats de vinmoins répandus que la bouteille de 75 cl !

Magnum, jéroboam, nabuchodonosor : les autres formats du vin

Peut-être connaissiez-vous déjà le magnum qui représente l'équivalent de 2 bouteilles de vin, mais savez-vous qu'il existe d'autres formats encore plus impressionnants ? Nous retrouvons par exemple le jéroboam qui équivaut à 4 bouteilles tandis que le balthazar représente 16 bouteilles ! Et le plus grand des formats de vin ? C'est le melchisedech avec un contenant de 40 bouteilles ! Suivi de loin par le melchior et ses 24 bouteilles de contenant et le nabuchodonosor et son contenant à 20 bouteilles. Des formats plutôt imposants qui peuvent permettre une meilleure garde et vous offrir des apéritifs mémorables ! Que la bouteille soit gigantesque ou à un format plus respectable, sachez que cela ne changera en rien le plaisir de votre dégustation que vous pourrez savourer dans votre verre de vin.