Comment Connaitre un Bon Vin ? Critères de Qualité & Notation

Nous avons décrit le vin, nous l’avons regardé, senti, gouté et nous avons déterminé son équilibre. Si le vin n’a pas de défaut, il faut maintenant en définir la qualité́. Il est important de distinguer les indicateurs de qualité objectifs de nos préférences personnelles. Deux dégustateurs doivent pouvoir dresser le même constat objectif sur la qualité d’un vin. Si vous êtes un amateur de vin, vous pouvez suivre un cours d’oenologie pour développer vos compétences et en savoir pour sur la dégustation des vins.

Pourquoi est-il nécessaire de connaitre les 5 critères de qualité d’un vin ?

Presque tout le monde peut distinguer un vin de mauvaise qualité d’un bon vin. Cependant, c’est un art que de reconnaître les vins excellents et surtout de savoir pourquoi ils le sont. Connaitre les critères de qualité d’un vin est ainsi une compétence indispensable pour tout amateur de cette boisson qui fait sens. Tous les vins ne se valent pas, qu’ils bénéficient d’une origine géographique (AOC, AOP, IGP) ou non.

En apprenant à reconnaître ce qui différencie un vin modeste d’un grand vin, vous passerez ainsi d’un dégustateur amateur à un dégustateur intermédiaire ou expérimenté. La dégustation fait évidemment l’expérience. Cependant, déguster sans critères auxquels se fier ne vous permettra pas d’améliorer vos compétences. Pour apprendre et progresser, encore faut-il connaitre ces 5 critères de qualité d’un vin.

Vous pourrez ainsi démontrer de vos capacités gustatives et œnologiques. Vous saurez également quelles bouteilles acheter et serez plus pointu lors de vos choix. Dans une cave à vin, lors d’une dégustation chez un caviste, vous pourrez rapidement repérer les bons vins, qui se démarquent des autres. Mais surtout, vous pourrez expliquer pourquoi vous préférez une bouteille de vin à une autre. Cinq critères sont donc à observer lors d’une dégustation de vin : l’équilibre du vin, l’intensité des arômes, leur complexité, leur persistance et la typicité.

Équilibre du vin

Tout doit être harmonieux, il s’agit d’un jeu subtil d’équilibres de saveurs. Chacun des éléments analysés (degré alcoolique, arômes, acidité, tanins, sucre) doit avoir sa place, toute sa place et rien que sa place, et être en harmonie avec les autres. Chaque élément analysé doit être bien intégré à l’ensemble.

Dans un vin blanc, l’équilibre se fait normalement entre l’alcool et l’acidité. Dans un vin rouge, c’est l’équilibre entre acidité, tanins et alcool qui doit être atteint en toute finesse lors de la vinification. Un vin équilibré est donc un vin où aucune de ces sensations ne domine. Si un élément prend manifestement le pas sur les autres, alors vous pouvez considérer que le vin n’est pas équilibré.

Intensité des arômes

Plus un vin est parfumé, plus il est intense. L’intensité aromatique va contribuer à la qualité d’un vin. Si l’on peut détecter les arômes sans mettre le nez dans le verre, on peut dire que l’intensité est prononcée. Si, même le nez dans le verre, on discerne mal les arômes, on peut dire que l’intensité est légère.

Certains cépages de certains cépages ont une intensité aromatique plus forte que d’autres, comme le sauvignon ou le riesling pour les vins blancs. Cela ne signifie pas qu’ils donnent de meilleurs vins par nature. Cependant, cette intensité aromatique d’un vin contribue à sa typicité et est donc à prendre en compte pendant la dégustation. Ce critère se couple à un troisième, qui vient en complément : la complexité des arômes du vin.

Complexité des arômes

La complexité exprime le nombre d’arômes que l’on décèle en sentant le vin. Plus le vin est riche en arômes différents, plus on considère qu’il est de qualité. Les vins n’ayant qu’un ou deux arômes simples peuvent devenir ennuyeux. Un vin de qualité aura de multiples nuances aromatiques. Pour certains vins, parfois encore jeunes, qui n’ont pas encore dévoilé tout leur potentiel aromatique, on peut alors s’intéresser à la concentration de leurs arômes.

Persistance aromatique

Certains vins rouges ou blancs conservent leurs arômes longtemps après avoir été avalés ou recrachés, comme s’ils étaient encore présents en bouche. Une grande persistance aromatique est le signe de grands crus. À l’inverse, un vin de petite qualité reste beaucoup moins longtemps en bouche.

Lors de la dégustation d’un vin, il existe plusieurs étapes. La dernière, nommée fin de bouche, consiste ainsi à évaluer cette persistance des arômes. On mesure l’empreinte aromatique du vin dégusté avec une unité de temps, la caudalie, qui équivaut à une seconde. Cette mesure vous permet d’avoir une impression objective de la qualité d’un vin. Les grands vins français se reconnaissent ainsi par une persistance longue.

Typicité

C’est un concept à la fois fondamental et difficile à définir. Un vin de qualité́ doit avoir un caractère identifiable dont les sources principales proviennent de son cépage et de son lieu de production. Pour synthétiser, un vin doit être le reflet du cépage et du terroir dont il est issu, même si au sein d’un même vignoble, tous les vignerons ne vont pas élaborer des vins typiques.

Typicité ne signifie pas standardisation. Elle est en outre évolutive et diffère d’une année sur l’autre sous l’influence des variations de la météo observées entre chaque millésime. Un vin de moindre qualité donne l’impression qu’il peut provenir de n’importe où et avoir été élaboré à partir de n’importe quel cépage. Un vin de grande qualité saura exprimer la qualité du cépage utilisé et sa région de production.

L’échelle de qualité́ pour reconnaître un bon vin

Maintenant que nous avons établi les critères de qualité d’un vin, il faut classer cette dernière de faible à excellente. Lorsque vous dégustez votre verre de vin, vous devez ainsi vous interroger : est-ce que ce vin valide chacun des 5 critères de qualité énoncés ci-dessus ?

  • Si je réponds OUI à tous les critères : la qualité sera Excellente
  • Si je réponds OUI à 4 critères : la qualité sera Très bonne
  • Si je réponds OUI à 3 critères : la qualité sera Bonne
  • Si je réponds OUI à 2 critères : la qualité sera Satisfaisante
  • Si je réponds OUI à 1 critère ou à aucun : la qualité́ sera Faible

Reconnaitre un bon vin : ce que vous devez retenir

En résumé, l’art de la dégustation des vins s’apprend par la pratique, mais surtout par l’apprentissage de 5 critères déterminants dans la qualité du vin. Ces 5 critères sont les suivants : l’équilibre du vin, l’intensité et la complexité de ses arômes, la persistance aromatique et la typicité.

Évidemment, l’avis sur un vin change selon les gouts de chacun. Certaines bouteilles ou certains terroirs séduiront davantage votre palais, et moins celui de vos amis. Cependant, ces critères vous permettent d’expliquer pourquoi un vin est excellent ou non, et surtout pourquoi vous l’appréciez. À force de pratique, et en connaissant ces indispensables, vous pourrez progresser harmonieusement dans votre aventure œnologique et ouvrirez peu à peu vos papilles.

Un cours d’oenologie avec notre École des Vins et des Spiritueux est ainsi un bon moyen d’apprendre ces critères lors d’une dégustation de vin. Vous profiterez d’une sélection de vins dégustés appropriée pour les découvrir. Vous pourrez à l’avenir choisir un vin en pleine conscience !

Découvrez nos cours d'oenologie

Les Grands Crus Classés de Bordeaux

99 / pers

Ou 1 bon cadeau Cours Grands Crus.

Savourer l'excellence des Grands crus Classés de Bordeaux: les Crus classés de Saint-Emilion, de Graves et les vins du classement de 1855

En savoir plus

Les Premiers et Grands Crus de Bourgogne

99 / pers

Ou 1 bon cadeau Cours Grands Crus.

S'émerveiller du génie des Premiers et des Grands crus de Bourgogne, issus de parcelles mythiques "les climats", une hiérarchie unique au monde

En savoir plus

Les secrets des vins de Bordeaux

59 / pers

Ou 1 bon cadeau Cours d'Œnologie.

Connaître toutes les subtilités et la diversité des vins de Bordeaux, leur terroir, la notion d'assemblage, la hiérarchie des vins

En savoir plus

Retrouvez toutes les leçons de dégustation dans l’ouvrage de référence : Le Grand cours de dégustation de l’École des Vins et Spiritueux publié aux éditions Hachette...

Et/ou sur notre site internet !