Reprise des cours et formations en toute sécurité à partir du 11 mai - Toute notre équipe est à votre disposition

La reconversion professionnelle dans le vin : comment ça marche ?
Nos témoignages !

Anciens consultants, publicitaires, professionnels de la construction… Dans le monde du vin, ils sont nombreux, celles et ceux arrivés par passion, après une carrière dans un tout autre domaine. Un changement d’horizon que tout un chacun peut accomplir, à condition de suivre la bonne formation. Nos conseils et témoignages.

Reconversion professionnelle dans l’œnologie : pour faire quoi ?

Les métiers accessibles

Entreprendre une reconversion professionnelle dans l’oenologie.

Le monde du vin est multiple. De la production à la dégustation, en passant par la commercialisation, il mène à différentes trajectoires. Les métiers du secteur ont cependant un même prérequis : la connaissance de l’œnologie, qui est l’étude de la culture du raisin, de la vinification, des terroirs et de l’approche sensorielle du vin.

À travers cette connaissance, ceux qui souhaitent effectuer une reconversion peuvent approcher des métiers dans le vignoble (oenotourisme, ambassadeur, export ), de l’hôtellerie restauration (sommelier, management hôtelier) et du commerce (gestion de cave, vente directe, conseiller clientèle). Si le métier diffère d’un secteur à l’autre, ces professions mènent toutes à l’utilisation des savoirs acquis grâce à des dégustations et une formation professionnelle.

Les entreprises et services concernés

La reconversion dans l’œnologie peut se faire en douceur : un responsable des achats dans l’industrie hôtelière pourrait ainsi, via une formation appliquée, acquérir une double compétence dans le monde de la vigne et du vin et ainsi choisir différemment ses approvisionnements.

De nombreux secteurs et entreprises spécialisés ont aussi un lien avec la viticulture : l’industrie agroalimentaire, l’agronomie, la restauration, les métiers de bouche, le luxe, la négoce, la restauration, le tourisme, mais aussi la chimie et la tonnellerie figurent parmi les domaines où la culture du vin est valorisable. Et des services peuvent s’appuyer sur une connaissance dans ce domaine pour des projets, comme les équipes de marketing ou les instituts de formation continue. 

Les formations existantes pour se reconvertir dans l'œnologie

À la recherche de formations courtes pour franchir le pas et vous reconvertir ? Les formations certifiantes de l’École des Vins et Spiritueux, intensives et efficaces, préparent à l’obtention du diplôme EVS en vins et spiritueux français, assorti d’un niveau (de 1 à 3).
Reconnues par la Commission nationale de la certification professionnelle, nos formations s’avèrent idéales pour obtenir une vue complète sur le domaine du vin.
Outre ce cursus, l’établissement peut vous proposer de passer le diplôme WSET, issu de l’institut anglais Wine and Spirit Education Trust, qui offre des débouchés internationaux grâce à son apprentissage axé sur les vins du monde.

Accord mets-vins, service des vins, cépages, appellations, types de vignoble, connaissance des alcools, histoire des nectars prestigieux et des crus classés… Pourvoir à une véritable culture viticole demeure la mission de l’École des Vins et Spiritueux vis-à-vis de ses élèves.

Comment financer votre formation

La reconnaissance officielle des formations certifiantes de l’École des Vins et Spiritueux permet à leurs élèves de bénéficier d’un financement. Les salariés du privé, y compris en période de chômage, peuvent ainsi utiliser le compte personnel de formation (CPF) qui leur est ouvert lorsqu’ils commencent à travailler.

Vous pouvez donc réaliser une formation sur votre temps de travail, sous réserve de l’accord de votre employeur, ou en dehors (durant des congés, par exemple), en mobilisant dans ce cas vos droits librement et sans avoir à en informer votre employeur. Vous pouvez suivre l’avancement de votre dossier directement dans votre espace personnel « moncompteformation ».
Une fois la demande acceptée par l’École des Vins et Spiritueux, vous avez simplement à cliquer sur le bouton « valider » pour donner votre accord et mobiliser vos droits formation.

Votre entreprise, via son plan de développement des compétences, peut également vous proposer un financement.
Les travailleurs non salariés ont la possibilité de bénéficier de financement via certains organismes collecteurs.

Plusieurs mécanismes de financement spécialisés peuvent donc vous aider à régler le coût de votre professionnalisation dans le domaine du vin et des spiritueux.

Retour d'expérience et témoignages

Son métier il y a cinq ans ? Cadre dans la police judiciaire. Aujourd’hui Lilian est restaurateur dans la région de Dole, et conseille ses clients grâce à sa formation à l’École des Vins et Spiritueux.
Comme lui, Olivier, ancien comptable devenu caviste, ou Xavier, précédemment spécialiste en consulting stratégie et désormais leader d’ArchiWine (expert en intelligence artificielle dédiée au commerce du vin et des spiritueux), ont réussi leur reconversion après un passage à l’École des Vins et Spiritueux.